Devenez Beliber après avoir lu cet article #Journals

Après une petite absence, nous revenons avec un article dédié au dernier projet de Justin Bieber. Oui nous parlons bel et bien de Bieber l’ado prépubère dont la frange mythique force la critique ou l’admiration.

Sans vouloir entrer dans un débat binaire, nous souhaitions revenir sur Journals.

Journals

Justin Bieber

Sorti le 23 décembre 2013, cet album a été très marketé. Conçu pour être le cadeau parfait déposé sous le sapin, l’album a fait l’objet d’un suivi promo durant 10 semaines avec la publication d’un titre tous les lundis.
Il s’est avéré que la stratégie marketing – one shot – de Beyonce  paya d’avantage puisque Journals n’a pas été le succès commercial anticipé. Mais si la stratégie marketing pourra en intéresser plus d’un, nous souhaitions revenir sur la production de l’opus qui devait briser l’image de l’ado à la frange.

Et oui car si Justin divise c’est bel et bien à cause de son personnage devenu trop « ado ». Afin de cibler un public plus large la production se devait plus mature. On peut donc retrouver Rodney Jerkins aka Darkchild à la production exécutive; d’où les similitudes de style avec l’album Invincible de Michael Jackson. Le groove Roller Coaster rappellera fortement un certain You Rock My World bien que l’arrangement soit plus actuel. On retrouve à la production également The Audibles, Maejor Ali, Andre Harris ou encore certains Craig David et R.Kelly à la production vocale.

Le style générale de l’album est donc plus mature, – fini les baby, baby, baby à outrance – bien que le style RnB reste très lover. Les 15 morceaux qui figurent sur la version classic font que le disque dure 55 min. Quelques invités (obligatoires?) comme Futur, Lil Wayne, Big Sean ou encore Chance The Rapper viennent prêter main forte à Bieber.

Mais si nous avons choisi cet opus, c’est pour démontrer son caractère paradoxale.
D’une part il est agréable: les productions sont variées, soignées et actuelles (on n’échappe plus au « trap » hi-hat  ;)). Nous citerons Change Me, très belle balade aux harmonies « Harrisiennes », HeartBreaker mid-tempo d’introduction,et Memphis (dont la rythmique se rapproche fortement d’Invincible ici aussi..).

D’autre part, le changement de style qu’opère Justin sur ce disque le rend peu crédible. Il emprunte trop de styles qui ne lui appartiennent pas. L’impression d’entendre Jeremih, Chris Brown ou Craig David dans les vocalises est vraiment troublante. Et c’est peut être ici que son public n’a pas adhéré à ce retournement trop soudain.

Les fans originels du personnage ont donc du se sentir délaissés sur cet opus qui est pourtant très bon dans son ensemble. Nous vous proposons donc de vous faire votre propre avis en écoutant l’intégralité de l’alblum en HD.

Et si vous deveniez Beliber vous aviez été prévenus ;) Donnez nous donc votre avis sur cet album !

Publicités

Antoine « Chab » Chabert raconte le mastering de RAM (Daft Punk)

Voila une petite interview sympa et plutôt ludique sur le mastering du dernier Daft Punk. Interview réalisé par Qobuz.com, Chab nous explique comment il a été amené à travailler sur la phase finale de production – dite du mastering – de l’album.

Bon c’est pas un pro de l’expression orale mais c’est normal il travail dans sa grotte avec des machines all day long ;-)

Muse – Live at Austin City Limits Festival 2013

C’est au tour de Muse de nous réjouir avec leur dernier show en date lors du Limits Music Festival. Joué le 10 novembre dernier à Austin, le groupe nous interprète une jolie setlist composée de nouveautés et grands tubes du groupe. Avec 6 albums à leur actif, Muse commence a avoir un répertoire non négligeable.

Et pour notre plus grand plaisir, un 7ème album serait en préparation… Wait and see :)

Rimsky-Korsakov: Scheherazade symphonie op. 35

Le Gimnazija Kranj Symphony Orchestra dirigé par Nejc Bečan nous livre ici une très belle interprétation de la sublime symphonie Scheherazade de Rimsky-Korsakov. Écrite en 4 mouvements, cette symphonie illustre les célèbres Comptes de 1001 nuits.

I. La mer et le vaisseau de Simbad (Largo e maestoso — Allegro non troppo)
II. Le récit du prince Kalender (Lento — Andantino — Allegro molto — Con moto)
III. Le jeune prince et la jeune princesse (Andantino quasi allegretto — Pochissimo più mosso — Come prima — Pochissimo più animato)
IV. Fête à Bagdad – La Mer – Le Vaisseau se brise sur un rocher surmonté d’un guerrier d’airain (Allegro molto — Vivo — Allegro non troppo maestoso)

Bonne écoute, et n’oubliez pas d’activer la HD :)

Snoop Dogg aka Snoopzilla & Dam-Funk – Faden Away

Après avoir été Lion, Snoop est maintenant Snoopzilla ! Et oui le bigg boss a décidé de retourner aux racines avec le collectif Dam-Funk pour un son P-Funk assez jouissif. Bon ok, on est en 2013 mais c’est Snoop qui décide, et de toute façon ça groove tellement qu’on est obligé d’adhérer ;-)
L’album « 7 Days Of Funk » sortira le 10 décembre sur iTunes.

Lance la vidéo, viens shaker ton booty et lache tes commentaires !

Flashback: Making of Justin Timberlake’s Justified

2013 sonne comme le grand retour de l’ami Justin Timberlake avec son double album « 20/20 Experience ».
Mais pour l’heure, on retourne en 2001 avec l’enregistrement de Justified son 1er opus solo. Ces vidéos exclusives nous présentent les sessions studio avec les Neptunes, Timbaland, The underdogs et tous ses moments funny :)

Part 1:

Part 2:

Part 3:

Part 4:

Part 5:

Part 6:

Marcus Miller – Live Jazz @Marciac 2012 HD

On retrouve ce week-end le live de Mr. Marcus Miller @Marciac en 2012. Le producteur du légendaire « Tutu » nous donne ici une grande leçon de basse ! C’est jazzy, funky et pas cheesy alors on en profite ;-)